Retour à l'I.U.T. : les étudiants témoignent.

Publié le 25 mars 2021 Mis à jour le 31 mars 2021
étudiants
étudiants
  • Antoine, étudiant en D.U.T. Gestion Administrative et Commerciale des Organisations (G.A.C.O.).

"Je suis étudiant en deuxième année D.U.T. G.A.C.O. et je suis aussi membre du B.D.E. à l’I.U.T.

Le retour en présentiel à l’I.U.T. a été pour moi une très bonne nouvelle. En effet, je m’épanouis davantage quand il y a un rapport humain entre intervenants et étudiants. Les cours sont pour ma part mieux assimilés, nous pouvons poser des questions plus facilement et cela est non négligeable.
De plus, le retour à l’I.U.T. permet de récupérer un soupçon de vie et d’interaction, on se sent plus actifs, les journées sont plus attractives, cela permet donc de rétablir un meilleur cadre de vie.
Cependant, ce retour n’est que partiel (1 semaine sur 2), les étudiants sont séparés en deux groupes et l’on ne ressent plus vraiment l’ambiance de camaraderie que nous pouvions avoir auparavant.
Cette mesure est pour ma part un progrès mais qui ne reste cependant pas suffisant. On espère évidement pouvoir retrouver les classes pleines pour plus d’interaction et une meilleure émulation intellectuelle".

 
  • Anthony, étudiant en D.U.T. Carrières Juridiques (C.J. 2).
"Je suis très content de revenir à l'I.U.T. à la fois pour revoir mes amis, mes professeurs et retrouver une vie presque normale. Je suis bien plus concentré en présentiel, c'est bien plus agréable et je ne pourrais plus faire de cours à distance c'est trop compliqué en terme d'organisation".
 
  • Une étudiante en D.U.T. C.J. 2.
"Concernant le retour en présentiel, il est à mon sens positif comme négatif. Il est vrai que revenir à l'I.U.T. permet un meilleur suivi des cours et une plus grande proximité avec les professeurs. Le fait de revoir mes camarades est le point le plus avantageux.
Mais ce retour est aussi, à mon avis, "problématique", principalement en ce qui concerne les examens. Nous devons revenir à l’I.U.T. pour les évaluations les plus importantes, ce qui empêche certains étudiants d'assister à distance aux cours qui précèdent ou suivent ces évaluations. Les examens sur site se font donc parfois au détriment des cours.
Le retour occasionne aussi une surcharge de travail. Certes nous sommes des étudiants, donc habitués à une charge importante de travail. Mais nous ne sommes pas des machines et il est difficile d'allier préparations de T.D., examens T.D. et C.M., vie personnelle, plus déplacements domicile/I.U.T. Il est assez aisé de comprendre qu'après presque un an d'enseignement à distance, il est compliqué de fournir un travail à la hauteur de ce qui est demandé lorsque nous avons entre 10 et 18 heures d'examens certaines semaines.
Il a été difficile de s'adapter au distanciel, mais il n'est pas moins compliqué de revenir et de se réadapter !"
 
  • Lara, étudiante en D.U.T. C.J. 2 .
"En ce qui concerne mon expérience du retour à l'I.U.T., ce fut plutôt étrange. Le stress avant de revenir, comme si c'était notre premier jour, mais une fois de retour c'est comme si rien n'avait changé. Cependant, j'ai été étonnée de voir le peu de personnes en présentiel. Il nous arrive parfois d'être 2 en T.D., voir en C.M.
Pour autant, je suis satisfaite de ce retour. Cela m'a permis de retrouver une vie sociale, un rythme, et surtout un environnement de travail, avec une motivation. La satisfaction le soir de rentrer chez soi en ayant le ressenti d'avoir eu une journée productive, perdue pendant le confinement".
 
  • Léa, étudiante en D.U.T. C.J. 2.
"Personnellement, je trouve que le retour à l'I.U.T. est très positif. D'abord s'agissant des cours, il est plus agréable et plus facile de suivre les cours en présentiel, l'interactivité avec les professeurs est nettement plus appréciable.
De plus, il aussi également nettement plus agréable de faire les cours en présentiel car il est possible de nous retrouver entre nous (étudiants) et ces conditions sont bien plus sympathiques et réjouissantes".