B.U.T. : le nouveau diplôme de référence des I.U.T, une valeur ajoutée.

Publié le 19 mars 2021 Mis à jour le 31 mars 2021

L’offre de formation des I.U.T. évolue pour la rentrée de septembre 2021 : le Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T.) laisse sa place au Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.). Les étudiants bénéficieront d’un parcours sélectif et intégré en 3 ans, ce qui leur permettra d’atteindre le grade de licence (ce qui n’était pas du tout automatique avec l’ancien D.U.T.).

Qu’est-ce que le B.U.T. ? Les avantages pour l’étudiant

Le B.U.T. est un diplôme entièrement pensé selon l’approche par compétences.

La pédagogie sera en grande partie fondée sur des situations d’apprentissage authentiques conçues pour développer l’autonomie de chaque étudiant, qui deviendra le véritable acteur de sa propre formation dans le cadre d’un parcours individualisé.

Ces nouveautés s’appuient sur les atouts qui font depuis toujours la notoriété des I.U.T., avec un encadrement par des équipes pédagogiques mixtes expérimentées.

La dimension professionnalisante du B.U.T. est renforcée par une augmentation sensible de la période de stage (entre 22 et 26 semaines minimum).

A l’I.U.T. Jean Moulin, le développement de l’alternance est plus que jamais la priorité.

Elle sera présente dans tous les parcours de B.U.T. dans la plupart des cas dès la deuxième année.

L’arrivée des B.U.T. est une réelle chance pour l’étudiant et l’ I.U.T. avec la mise en place d’une pédagogie modernisée et des contenus de formation adaptés aux métiers d’aujourd’hui mais aussi de demain. Ce diplôme est intégré au système L.M.D. et bénéficie d’une attractivité renforcée par rapport à d’autres formations de niveau européen 5 et 6. Ses programmes nationaux permettent l’accueil d’au moins 50 % de bacheliers technologiques et vise la réussite de tous les étudiants, ainsi que l’intégration professionnelle immédiate d’au moins de la moitié de chaque promotion.

Les volumes horaires sont adaptés : environ 1800 heures pour les spécialités tertiaires, avec une attractivité et une visibilité renforcée grâce à des programmes nationaux intégrant 30 % d’adaptation locale pour offrir une plus grande adéquation avec chaque territoire.

L’étudiant peut ainsi construire plus progressivement son Projet Professionnel et Personnel (P.P.P.) et dispose de débouchés larges à court et moyen termes.

Tout au long du cursus, il a accès à des passerelles, et à l’issue des trois années du B.U.T., l’insertion professionnelle est plus facile car cette formation d’une année supplémentaire correspond de plus en plus aux attentes de l’entreprise.

Après le B.U.T., la moitié des lauréats garde la possibilité de poursuivre des études comme par exemple en Master ou en Ecole.

L’entreprise au cœur du diplôme.

La relation avec les acteurs du tissu économique est la priorité de l’I.U.T., par le biais d’un travail en réelle proximité avec l’entreprise. La pédagogie est innovante avec une très grande place faite aux travaux dirigés, aux travaux pratiques et aux situations d’apprentissage authentiques en petits groupes. La formation est entièrement adossée à des référentiels de compétences déclinés par parcours.

L’I.U.T. apporte aux étudiants connaissances académiques, ressources générales, et l’entreprise leur apporte toute son expertise et son savoir-faire.

Les collaborateurs de chefs d’entreprises constituent au moins un quart des équipes pédagogiques.

Toutes ces compétences acquises sont une valeur ajoutée pour l’entreprise lorsque l’étudiant côtoie les milieux socio-professionnels tant en stage qu’en contrat d’alternance. Cette dernière peut se faire dès la deuxième année du B.U.T. et ce, pour deux ans. 

Cette collaboration constructive débouche très souvent sur une embauche.