Mot du Directeur

Publié le 17 septembre 2014 Mis à jour le 18 décembre 2017

L'enseignement professionnalisant : notre raison d'être.


Depuis 1993, l’I.U.T. Jean-Moulin contribue au développement des formations en droit, gestion, entrepreneuriat et information-communication de l’université Lyon 3, avec la spécificité qui fait sa force : une professionnalisation immédiate et très poussée.

Ses trois départements (Carrières Juridiques, Gestion Administrative et Commerciale des Organisations et Information-Communication), ses huit licences professionnelles et ses deux D.U. (dont un de formation complémentaire d’un an à l’international), permettent aussi bien l’insertion professionnelle immédiate que la poursuite d’études, selon le projet défini par chaque étudiant.

Sa réussite et sa forte attractivité s'expliquent par le dynamisme de ses enseignants et de ses personnels administratifs, mais également par le réseau qu'il a tissé avec de nombreuses entreprises et institutions extérieures, qui offrent chaque année à un millier d’étudiants des cours assurés par des professionnels spécialistes dans leur domaine, des stages et des projets tutorés. Naturellement, il ouvre la majorité de ses diplômes à l’alternance (en contrat de professionnalisation et, depuis peu, en apprentissage) ainsi qu’à la formation continue.

L'I.U.T. s'est engagé avec les quatre autres I.U.T. de l'académie de Lyon dans une démarche qualité commune, centrée sur le parcours de l'étudiant et déclinée en une vingtaine d’engagements précis. Ses taux de réussite très élevés confortent sa stratégie de mixité des publics, en particulier par l’accueil volontariste des bacheliers technologiques. Dernier symbole fort en date de son développement, il a emménagé à la rentrée 2014 dans les superbes locaux du Pôle Universitaire des Quais, qui lui confèrent une bonne visibilité institutionnelle et un confort de travail renouvelé.

C’est avec une énergie intacte qu’il relève à présent les défis du moment : l’évolution du D.U.T., l’intégration dans l’enseignement supérieur des publics qui ne se destinent pas à la licence générale, le renforcement de la filière technologique, la réussite de tous à l’université.

Sylvain CORNIC
Maître de conférences en littérature française

Mise à jour : 18 décembre 2017